Bandeau
AVL3C Vexin Zone 109
Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

VALLEE DE SEINE Contre la carrière calcaire, ils offrent des plants de tomates- La gazette en Yvelines- 31 Mai 2017

Engagés dans un combat acharné contre la création
d’une carrière calcaire à Brueil-en-Vexin, ils ont mené une action différente de leurs habituelles manifestations. Et récolté deux soutiens de poids

logo imprimer

Depuis maintenant plusieurs années, ils combattent la création d’une carrière calcaire par le cimentier Calcia à l’Ouest de Brueil-en-Vexin. Toujours présents pour manifester leur refus aux élus de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) avant les assemblées plénières, ils ont choisi, jeudi 18 mai, de changer un peu leurs habitudes. Aux traditionnelles banderoles, ils ont en effet substitué de jeunes plants de tomates, offerts à chacun des 129 conseillers communautaires les acceptant.

« Au lieu de lancer les tomates sur la tête de nos élus, on leur offre un pied ! », lance tout sourire Martine Tellier, conseillère municipale à Brueil-en-Vexin et membre de l’association qui regroupe les opposants à la carrière, AVL3C – Vexin zone 109. Ce soir-là, ils ont récolté deux nouveaux soutiens de poids issus de la rive gauche, en les personnes des maires mantais et pisciacais (voir encadré). « C’est symbolique » « On a la chance d’avoir notre présidente qui a les mains vertes, elle a planté des centaines de pieds de tomates, poursuit la conseillère municipale brueilloise. C’est symbolique de l’eau, de la pollution à venir. » Comptant environ 600 adhérents, l’association a déjà convaincu presque tous les élus des villages du Vexin autour du projet, sur la rive droite... à l’exception des maires de Juziers et de Gargenville, où se situe la cimenterie de Calcia, dont la continuation de l’activité après 2020 dépendrait de l’ouverture de la carrière devant
remplacer celle située à Sailly.

Mantes-la-Jolie, Poissy : deux maires affichent leur soutien « C’est incroyable ! » Dominique Pélegrin, présidente de l’association AVL3C – Vexin zone 109 n’en est pas revenue, ce soir de conseil communautaire, d’avoir récolté l’appui des maires de Mantes-la-Jolie et de Poissy. Plusieurs dizaines d’édiles des villages du Vexin yvelinois, rive droite, sont désormais pleinement mobilisés contre l’ouverture de la carrière calcaire voulue par Calcia, ayant signé une motion commune d’opposition il y a quelques semaines. « Je souhaiterais qu’on puisse
proposer d’inscrire à l’ordre du jour un débat sur l’extension des carrières au Sud du Vexin »
, a proposé le maire de Mantes-la-Jolie et candidat aux élections législatives dans le Mantois, Michel Vialay (LR), à la fin du conseil communautaire de Grand Paris Seine et Oise. Il a affirmé vouloir « poser l’ensemble des enjeux de ce dossier sensible », et ses conséquences
« sur l’emploi » comme« sur l’environnement », et doit signer la motion des maires du Vexin.
Le président de GPSEO, Philippe Tautou (LR), s’y est engagé en réponse. Quelques minutes plus tôt, le maire de Poissy Karl Olive (LR) affichait son soutien en posant le pied de tomate juste offert devant lui, et avec un message sur Twitter évoquant « les carrières cimentières très polluantes ».Proche de Michel Vialay, vice-président à GPSEO, le président du Conseil départemental Pierre Bédier, lui, reste à convaincre : il a en effet évoqué « des désaccords »
avec le maire mantais mercredi dernier au sujet des carrières, lors d’un meeting de soutien à
sa candidature.

Forum
Répondre à cet article

_______________

Membre de



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.25