Bandeau
AVL3C Vexin Zone 109
Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

La France a une surcapacité de production de ciment

La capacité de production des cimenteries françaises est de 27 millions de tonnes par an, pour une consommation de seulement 17,2 millions de tonnes par an !!!

logo imprimer

La production française de ciment ne suffirait pas pour couvrir la consommation et il serait nécessaire d’avoir recours à l’importation ? NON

Démonstration : Source : « Batiactu » site d’information de la construction-le 31/03/2016, déclarations de M. Parisot, président du syndicat français de l’industrie du ciment (SFIC).

« Le chiffre est éloquent ; en 2015, la consommation nationale de ciment n’était que de 17,2 millions de tonnes [...] »
« Cette consommation a été couverte par la production nationale (15,6 Mt) et par des importations (1,5 Mt ) dont le volume reste stable depuis 2012. « Mais ce volume a doublé en dix ans », souligne Raoul de Parisot. Alors que les capacités françaises s’élèvent à 27 Mt/an et tournent au ralenti, l’entrée de matériau moins cher se poursuit, principalement en provenance de pays riverains (Italie, Allemagne, Belgique, Espagne…). Du côté des exportations, qui dépassent elles-aussi le million de tonnes, les distances sont plus grandes et c’est vers le Maghreb et l’Afrique que les adhérents du Sfic trouvent des débouchés. »
Que nous enseignent ces propos ?
1° Que la capacité de production des cimenteries françaises est de 27 millions de tonnes par an, pour une consommation de seulement 17,2 millions de tonnes par an !!!
2° Que les cimenteries « tournent au ralenti ».
3° que les dites importations (1,5 Mt) sont dues à l’entrée de matériau moins cher, principalement en provenance de pays riverains (Italie, Allemagne, Belgique, Espagne...) et qu’elles sont compensées en grande partie par les exportations.
4° Certains fabricants, pour trouver des débouchés, exportent vers le Maghreb et l’Afrique.

Nous sommes très très loin d’une importation « structurelle » et bien dans une importation « économique » due au prix du marché international du ciment.

Conclusion : Faut-il absolument conserver la cimenterie de Gargenville ? NON


Forum
Répondre à cet article

_______________

Membre de



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57
Mobilisation générale 17 septembre-19 Octobre 2018 Enquête publique en lien avec le Projet de carrière à brueil-en-Vexin.