Bandeau
AVL3C Vexin Zone 109
Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

Association Vexinoise de Lutte Contre les Carrières Cimentières

Assemblée Générale Ordinaire
logo imprimer

Samedi dernier, 31 janvier 2015, nous avons tenu notre Assemblée Générale Ordinaire, comme le veulent nos statuts.

À cette occasion, vous avez été une cinquantaine à être venus accompagnés souvent de nombreux "Pouvoirs", afin d’élire les représentants des " Comités de Villages " (Brueil-en-Vexin, Fontenay Saint-Père, Guitrancourt et Sailly), et renouveler une partie des membres de notre conseil notamment.

Merci à vous tous pour votre présence, à ceux qui se sont proposés de venir enrichir notre conseil, ainsi qu’à la Mairie de Brueil-en-Vexin de nous avoir accueillis !

Nous reviendrons bientôt sur cette assemblée, mais en voici déjà le "Rapport Moral" de l’année écoulée, qui vous a été présenté par Dominique, notre présidente.

- 

AVL3C - Vexin Zone 109

Assemblée générale ordinaire du 31 janvier 2015

Dominique Louise Pélegrin, Présidente .

" Contente de vous voir tous pour faire la remière assemblée générale de notre association depuis que nous avons ré activé l’ancienne AVL3C en février 2014. Merci à ceux qui nous ont aidés à ce moment là, notamment, Philippe Pascal, Marie France Pierre, Gérard Béguin, maire de Sailly et grand appui pour nous, Alain Ithen et bien sur Philipe Bertthier

Merci à Thierry Jorel maire de Fontenay, à Bruno Caffin maire de Brueil et à Gérard bien sur, mais aussi à Patrick Dauge maire de Guitrancourt qui nous a conseillés sur certains points. Merci au PNR. Merci à tout le conseil et à vous tous.

Il y a eu dans cette histoire depuis presque un an beaucoup de travail, reposant sur trop peu de gens, il faut que vous soyiez conscients que nous entrons maintenant dans une nouvelle phase, mais il y a eu aussi des amitiés spontanées, des rencontres, de la confiance entre nous tous, des idées, des actions motivantes et une collaboration en confiance avec les maires, le PNR et nos amis d’AABV et des AVF.

Des groupes se sont constituées, c’est une bonne manière de travailler, je salue ceux qui bossent sur l’industrice cimentière, ceux qui se sont démenés pour trouver un avocat si on en a besoin, ceux qui mènent les groupes action avec quantité de soutiens dans chaque village le groupe qui travaille sur l’eau etc.

Le moment est absolumnt crucial, j’y reviendrai.

Donc pour le déroulé de cette assemblée, d’abord mon rapport moral, 7 minutes chrono, pour une fois je vais lire, même si je n’aime pas ça. Interviendront ensuite Fabrice Thierache, et Vincent Moreau sur notre action sur internet et twitter, puis pjilippe Berthier notre trésorier pour le rapport financier.

Ensuite nous répondrons a vos questions puis nous élirons les représentants des 4 villages pour un an puisque c’est statutaire, et ensuite nous procéderons au renouvellement de notre conseil de 15 membres.

Mais d’abord rapport moral…

Que s’est il passé cette année ? Je vais aller vite car vous nous avez largement suivi au fil des mois.

Tout est parti du PNR qui a organisé à Brueil une réunon publique le 19 décembre 2013. Merci à Gérard Béguin, maire de Sailly, d’avoir estimé que cette réunion concernait aussi son village et d’avoir photocopié l’invitation, ce qui fait que nous sommes un certain nombre, ce soir là, à nous être retrouvés dans cette même salle de Brueil, et avoir pris consicence de ce qui se passait. Merci au passage à Marc Giroud et à Agnes Lanthier d’avoir pris cette initiative.

Ce soir là, alors que l’offensive de Calcia pour ouvrir une nouvelle carrière sur la « zone 109 » repartait, ils ont dit deux choses. Que cette carrière allait poser de graves problèmes concernant l’eau du plateau au- dessus de la vallée de la Montcient. Que les recours ayant été perdus en 2003, seuls les habitants pouvaient encore se mobiliser.

On s’est trouvés une poignée, convaincus de la nécesité de réactiver l’ancienne AVL3C mise en sommeil depuis 2007.

On l’a fait, en organisant des réunions publiques en janvier et février 2014 ;

On a vite compris qu’il y avait une vraie bataille de l’information autour de ce projet de carrière : Italcementi Calcia biaise tout ce qu’il est posssible de biaiser et dissimule le reste. Par exemple le prix auquel elle achète les terrains, dix fois le prix, ce qui crée évidemment des divisions, une mauvaise ambiance…. On s’est trouvés dans une situation ou beaucoup croyaient la bataille perdue, donc plus rien à faire.

Ca fait partie de la stratégie de l’industriel. En réalité, le projet de carrière est toujours un projet, on peut encore l’arrêter.

Donc on s’est appliqués au fil des mois, à vous informer réellement par des réunions publiques, à Sailly à Brueil et à Fontenay. Qui ont toujours rassemblé au minimum 70, 80 personnes, voire plus à Fontenay en mai.

On est passés assez vite de 40 à 150 adhérents. On a écrit et distribué des tracts, avec beaucoup d’énergie. Merci à tous ceux qui ont payé de leur personne dans ces occasions, ils sont nombreux.

On a commencé à apparaître et à contrer Calcia. Surtout en deux circonstances : le 22 juin par cette journée superbe de manif à travers la zone 109, avec des cortèges partant des quatre villages. On était plus de 150 adhérents. Autre événement marquant, notre manifestation devant chez Calcia lors de leurs journées portes ouvertes, début octobre, avec des maires et des maires adjoints, car nous gagnons petit à petit des soutiens. Là on était environ 200.

Et maintenant on en est à presque 300 adhérents.

Entre temps, en aout et septembre il y a eu ce que j’appellerais le sale coup du PIG, qui n’est pas terminé, mais qui a entrainé une sérieuse mobilisation puisque plus de 300 personnes se sont exprimées sur les registres préfectoraux lors de la « consultation » obligatoire.

Est il nécessaire de rappeler les faits ? Ayant décidé de faire une nouvelle carrière dans un endroit où il n’y a pas de lien possible avec l’ancienne carrière, sauf à piétinier tout ce qui protège les espaces boisés dans le PNR, Italcementi Calcia a demandé tout naturellement à une adminstraiton supposée à sa botte le passage de sa carrière et de sa « piste » d’accès de 70 mètres de large à travers un bois protégé, en « projet d’interet général »

Cela a suscité une levée de bouclier, de la part de tous les participants, maires PNR associations, notamment au cours des réunions successives, le 5 mai, le 20 octobre, le 1er, le 10 et le 15 décembre, à la sous préfecture avec Calcia.

Dans ces réunions, la connivence entre les maires, les représentants du PNR et ceux des associations est devenue de plus en plus ferme et de plus en plus évidente aux yeux de tous.

Je ne rappellerai jamais assez que Italcementi Calcia croyait pouvoir continuer d’exploiter sous Guitrrancourt. C’est parce que les nappes phréatiques de la commune sont désormais protégés que l’industriel s’est rabattu sur Brueil. Il suffit de regarder une carte pour comprendre que ce n’est pas LE bon endroit et que nous sommes donc particulièrement fondés à combattre ce projet .jusqu’au bout.

Donc actuellement le PIG est en suspens, c’est à dire que le Préfet n’a pa s pris l’arrêté. Ce n’est pas pour ça qu’il ne va pas le faire une fois les élections de mars passées.

Le PIG, ca veut dire une consultation du public, de nouveau. Ca veut dire se mobiliser de nouveau. On vous informera bien sûr.

La commune de Brueil a pris un avocat, le PNR peut aussi attaquer, et nous mêmes, eventuellement.

A noter cependant que les études nécessaires au dépôt de la demande de permis d’exploiter par l’industriel ne sont pas terminées, ni satisfaisantes, autant que nous sachions. Italcementi Calcia prétend déposer cette demande en juin 2015.

Devant l’opposition ferme des maires, du PNR des associations, il est possibie qu’il y ait un certain flottement du coté des pouvoirs publics. Les associations sont de nouveaux convoquées à la sous préfecture dans les jours qui viennent. Nous allons essayer d’ébranler la conviction de l’administration, sa loyauté sans faille depuis trente ans vis à vis de l’industriel.

Et souligner son inadmissible manque de considération pour les autres iintérêts présents dans ce dossier.

Nous, associations, allons travailler à porter le débat auprès des candidats aux élections départementales de mars. C’est dire si les mois à venir sont importants ; Il faut etre sur tous les fronts, donc agissez avec nous, donnez quelques heures par semaine ou par mois.

Pour terminer je voudrais exprimer comme il a été long et compliqué pour nous de comprendre la manière dont nous devions poser le sujet.

On est dans une région ou le lobbying de Italcementi Calcia fait peser une chappe de bétion sur les manières de penser le territoire. L’industrie lourde et l’industrie cimentière en particulier est présente dans le Mantois depuis cent ans et se sent légitime.

Or depuis cent ans le territoire est devenu tout autre. Ce qui s’imposait dans les années 50 60 ( une logique purement industrielle) n’est plus d’actualité.

On doit penser à la santé des habitants, à leur information, à leur partiicpation aux décisisons concernant le territoire, voir les dernieres déclarations du Président de la république et de la Ministre de l’écologie

Italcementi Calcia a tenté de nous faire prendre ce projet pour… une une petite carrière de 80 ha qui est drôlement utile car le ciment c’est vital, et qui risque juste d’embêter quelques nantis avec leurs belles maisons de village…. rien qui mérite qu’on s’y arrete.

Italcementi Calcia a tenté de nous faire croire qu’on peut parler du projet de carrière en se limitant à Brueil et à ces 80 premiers hectares. Des la première réunion à la quelle nous avons participé, en mai, nous avons protesté en vain contre cette manière d’utiliser la zone spéciale quand ça arrange et de faire comme si elle n’existait pas quand ça arrange.

Italcementi Calcia a tenté de nous faire croire que le sujet « carrière à Brueil » ne concerne que Brueil. Mais Sailly serait pourtant impacté tout autant que Brueil si l’on regarde ( sur son site) les premiers balbutiement du projet d’exploitation de l’industriel.

Italcemeneti Calcia a tenté de nous faire croire que le sujet « carrière à Brueil » est totalement déconnecté du sujet ‘ « usine à Gargenville », le sujet « usine » étant, quant à lui, totalement tabou à cause de l’emploi et des taxes professionnelles..

C’était très fort, mais on ne marche pas.

Si la carrière se faisait, ça voudrait dire qu’on accepte aussi qu’une usine datant de 1921, qui n’a pas fait l’objet d’investissements depuis des années, continue pendant trente, soixante ans, de polluer une ville, Gargenville, qui va rapidement passer de 7 à 8000 habitants….

Calcia a provisionné 50 milions d’euros pour ce projet, est ce suffisant pour moderniser l’usine ? Nos amis de Gargenville , autour de l’ancien maire Pierre Marie Darnaut viennent de créer une association sur la même ligne que la nôtre en ce qui concerne Italcementi Calcia, Gargenville Seine Vexin.

Bref, on a démonté un discours omnipotent et tranquille. On a été effarés aussi au fil des mois de voir l’attitude que je qualifie en pesant mes mots de complaisante de l’administration. Nous le dénonçons. On n’entraine pas une région entière dans une aventure aussi longue, trente, soixante cent ans, et aussi chargée de désagréments, côté carrière aussi bien que coté usine, sans un vrai débat de fond.

Nous oeuvrons et vous devez œuvrer avec nous pour que ce débat s’ouvre vraiment.

Nous sommes plus que jamais convaincus que nous sommes fondés à vouloir arrêter ce projet. Nous ferons tout pour que le PIG ne passe pas, pour que le projet soit déclaré non faisable tel qu’il se présente

Je rappelle encore une fois les éléments : pas d’accès pour la carrière à Brueil, sauf à créer de grands dommages écologiques, pas de possiblité d’exploiter, sauf a faire prendre des risques à la réserve d’eau du plateau et à la santé des habitants du plateau comme à ceux de Gargenville…

Donc nous entrons dans une nouvelle phase et nous avons besoin de vous. Faites confiance à vos compétences. Faites des adhérents, mais donnez aussi un peu de votre temps pour avancer des dossiers ou organiser des actions avec nous.

C’est reparti pour un an. Pour la victoire ? Merci.

Je cède la parole à Fabrice puis à Vincent

Ensuite à Philippe pour le rapport financier

Je les salue au passage, on ne se connaissait pas en février dernier mais toute l’année j’ai eu grand plaisir à travailler avec eux, qui constituaient avec moi le bureau de l’AVL3CvexinZone 109, merci. "

#AVL3C #ASSEMBLÉE #RAPPORT


flèche Sur le web : http://www.facebook.com/vexinzone10...

Forum
Répondre à cet article

_______________

Membre de



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
ALERTE ROUGE VENEZ NOMBREUX À LA MARCHE CALCIA À MANTES LE 14 Octobre 2017 à 14h00.